Pratiques pédagogiques et réponses éducatives

L’objectif final du projet Conspiracy est de développer un programme d’intervention certes validé scientifiquement mais aussi adapté à la réalité du terrain et de ses acteurs. Pour ce faire, il nous semble nécessaire de rencontrer le personnel enseignant, de connaitre le contexte réel d’éducation et de nous informer sur les pratiques pédagogiques déjà mises en place.

Dans un premier temps nous avons parcouru la presse pour découvrir les démarches mises en place par des enseignants pour travailler sur les théories du complot. Nos objectifs étaient de connaitre les différentes activités imaginées, les niveaux scolaires avec lesquels il est possible de travailler, les disciplines dans lesquelles ces thématiques sont abordées, les sujets connexes etc. La presse a été notre principale source d’information bien que nous soyons conscients que les démarches médiatisées ne recouvrent pas l’intégralité des activités mises en œuvre.  Vous trouverez l’état des lieux des pratiques pédagogiques autour des théories du complot ici et notre carte mentale Théories du complot et pédagogie ici .

Dans un second temps nous avons contacté directement des enseignants pour observer et participer à des activités en classe. Nous avons ainsi eu l’occasion de nous joindre aux activités pédagogiques suivantes :

  • Des séances d’escape-game pédagogique sur les fake news organisées au collège Lafayette à Châteauroux (36)
  • Une séance du projet Info ou intox ? Découvrir et mieux comprendre les médias au collège Jacques Prévert à Romillé (35)
  • L’intégralité des séances du projet Fake News et Théories du complot au collège Guy de Maupassant à Chaumont en Vexin (60)

Une nouvelle année scolaire commence et nous poursuivrons notre collaboration avec le personnel enseignant. Nous souhaitons axer notre travail davantage vers une forme de diagnostic et d’évaluation de la propagation des théories du complot chez les collégiens et lycéens. Pour ce faire nous déployons les projets suivants :

  • La mise en place d’entretiens de recherche auprès d’enseignants volontaires. L’objectif est de recueillir la parole des acteurs de l’éducation pour écouter quelles sont leurs représentations de la prégnance des théories du complot en classe.
  • Le développement d’une enquête par questionnaires auprès de lycéens pour en savoir davantage sur leurs rapports aux médias et à l’esprit critique.

Nous sommes actuellement en lien avec différentes académies pour mettre en place ces deux recherches. Dans une perspective de réelle collaboration, et conscients d’un contexte en pleine évolution avec la réforme des lycées, nous adapterons nos projets d’études aux besoins des différents acteurs.

Si vous souhaitez travailler avec notre équipe ou nous faire part d’autres initiatives, n’hésitez pas à nous contacter en commentaire ou à l’adresse claire.malie@univ-rennes2.fr.

Photo by Nicole Honeywill on Unsplash

Théories du complot: Synthèse des sondages

Au-delà des articles scientifiques publiés par nos confrères, notre équipe avait besoin de garder une trace écrite des différents sondages publiés au sujet des théories du complot. Pour se faire nous avons synthétisé les principaux résultats des sondages dans le document disponible ici. Ceci est une version à jour de juillet 2019, ce document sera régulièrement actualisé.

Photo by William Iven on Unsplash

Bibliothèque Zotéro

Afin d’automatiser davantage l’insertion de bibliographies dans nos publications et de faciliter l’accès aux articles dont nous avons besoin, notre équipe a répertorié les références en psychologie au sujet des théories du complot dans une bibliothèque Zotero.

Toutes les références ont été vérifiées et harmonisées pour que Zotéro génère les citations et les bibliographies aux normes APA.

S’il vous est utile d’avoir accès à cette bibliothèque partagée n’hésitez pas à contacter notre ingénieure d’études par email à l’adresse claire.malie@univ-rennes2 .

Photo by Alfons Morales on Unsplash

Base de données

L’objectif : disposer d’une synthèse de différents articles scientifiques.

Nous sommes de nombreux chercheurs à nous intéresser aux théories du complot et à publier autour de cette thématique. Les membres de l’équipe Conspiracy souhaitaient disposer d’un outil de synthèse mettant en valeur certains éléments des articles publiés par nos confrères.

Ainsi cette base de données permet d’identifier aisément le type de recherche mis en place (qualitatif ou quantitatif, recherche expérimentale ou étude corrélationnelle), les variables mesurées, la procédure de récolte de données et les outils utilisés pour évaluer l’adhésion aux théories du complot ou mesurer la mentalité conspirationniste. Cette base de données est régulièrement mise à jour et complétée, vous pouvez trouver la version à jour d’août 2019 ici. Aussi, si vous désirez nous soumettre des pistes d’amélioration à apporter à la base de données, n’hésitez pas à contacter notre équipe en commentaire de ce post ou par email à l’adresse claire.malie@univ-rennes2.fr .

Photo by Patrick Tomasso on Unsplash

ANR Conspiracy

L’objectif du projet était de concevoir et évaluer les réponses à la question soulevée par l’adhésion aux théories du complot. Cet objectif sera atteint par l’identification des facteurs cognitifs et personnels pertinents qui peuvent favoriser l’adhésion aux théories du complot ; par l’évaluation des tentatives déjà existantes pour réduire la mentalité conspirationniste ; et par l’élaboration de programmes d’intervention fondées sur des preuves.

Retrouvez ici le Research Gate du projet : [ANR] Responding to the spreading of conspiracy theories

Sur twitter vous pouvez suivre l’ingénieure d’études du projet @ClairePsySoc et le coordinateur scientifique du projet @sylvaindelouvee .